News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Economie
Maroc: gros investissements pour produire davantage de phosphates
L'Office chérifien (marocain) des phosphates (OCP) va réaliser de gros investissements dans les sept prochaines années pour consolider son leadership sur le marché international, a déclaré vendredi soir son directeur général à Casablanca.
Le Maroc qui possède 50% des réserves mondiales de phosphates est le premier exportateur mondial de ce minerai.

Vingt milliards de dirhams (1,7 milliard d'euros) seront consacrés à la promotion des mines et des installations de phosphates sur les sept prochaines années, a indiqué Mostafa Terrab lors d'une conférence de presse.

Des partenariats avec des investisseurs étrangers à hauteur de 10 milliards de dollars sont également prévus au cours de la même période, a-t-il ajouté.

L'Inde et le Pakistan sont les principaux investisseurs au Maroc dans la production locale des dérivés de phosphates. "Le Brésil et la Libye les rejoindront prochainement", a indiqué le patron de l'OCP.

Les investissements de l'office chérifien visent la modernisation des instruments de production, l'ouverture d'autres mines, des aménagements portuaires et la promotion des moyens de transport du minerai.

"Les clignotants étaient au rouge pendant plusieurs années mais nous avons réussi à sortir notre tête de l'eau grâce à la transformation de l'OCP en une entreprise moderne, efficace et perspicace. La montée des cours nous a aidés aussi", a déclaré le directeur général de l'OCP.

Jusqu'en 2006, la tonne de phosphates se négociait à l'étranger entre 41 et 49 dollars, actuellement elle a atteint plus de 300 dollars, a-t-il indiqué.

Cette hausse du prix de la tonne de phosphate est due à la "croissance des besoins alimentaires dans la planète", a indiqué l'OCP dans un document distribué à la presse.

"Le commerce mondial devrait en 2008 continuer de croître pour l'ensemble des produits phosphatés avec des importations en hausse en Amérique latine, en Asie du Sud et de l'Ouest, alors que la Chine poursuivra sa politique d'autosuffisance", ajoute le texte.

Pour la fin de 2008, l'OCP prévoit un chiffre d'affaires consolidé de 64 milliards de dirhams (5,5 milliards d'euros).

Pour la même période, l'OCP va produire environ 31 millions de tonnes de phosphates dont 14,6 tonnes seront exportées. Quant à la production d'acide phosphorique et des engrais, elle devrait atteindre un volume global de 8,5 millions de tonnes.

Au premier trimestre 2008, l'OCP a indiqué que l'ensemble de ses ventes en phosphates et dérivés "ont progressé de 67,3% par rapport à la même période de 2007, passant de 343 millions à 590 millions de dollars".

En 2007, les ventes nettes de phosphates avaient atteint 27 milliards de dirhams (environ 2,3 milliards d'euros), chiffre en progression de 21% par rapport à 2006.

Mostafa Terrab a été nommé en 2006 à la tête de l'OCP par le roi Mohammed VI.

Source : AFP