En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Economie
Vers un mégaprojet industriel maroco-libyen dans les phosphates
Le Maroc et la Libye ont signé dimanche un mémorandum d’entente portant sur l’étude de faisabilité de la construction de trois usines de production dans les deux pays en matière des phosphates dont le coût avoisinera un milliard de dollar.
Cet accord signé au port industriel Jorf Lasfar (90 km au sud de Casablanca) entre le groupe marocain l’Office chérifien des phosphates ( OCP) et « Libya-Africa investment Portfolio » concerne la production d’acide phosphorique, d’ammoniaque et d’engrais.

En vertu de ce mémorandum, signé en présence du Roi Mohammed VI, une unité de production d’acide phosphorique devrait voir le jour à Jorf Lasfar pour une enveloppe de 350 millions de dollars et une deuxième d’ammoniaque s’implantera à la Jamahiriya pour un investissement de 500 millions de dollars, la troisième dont le coût avoisine 150 millions de dollars aura pour activité la production d’engrais au Maroc ou en Libye.

Selon la fiche technique de ces infrastructures, les premières du genre entre les deux pays maghrébins, ces unités seront en mesure, une fois réalisées, de produire ensemble environ 3 millions de tonnes (1 million de tonnes d’acide phosphorique, 800.000 tonnes d’ammoniaque et 1 million de tonnes d’engrais).

Le groupe OCP crée en 1920 s’est engagé ces dernières années dans une stratégie de développement et de partenariat international faisant de lui un leader industriel au niveau du Royaume chérifien.

Le Maroc, qui détient 75 pour cent des réserves de phosphates dans le monde, exporte plus de 27 millions de tonnes (43,5 pour cent dans la roche et 47,2 pour cent dans l’acide phosphorique).

Source: APA News