Economie
700 passagers des vols de United Fly Organisation floués
L'organisateur de voyages qui leur a vendu des billets d'avion pour le Maroc a subitement cessé ses activités.
Les vacances commencent très mal pour environ 700 Belgo-Marocains qui avaient acheté des billets d'avion auprès d'un organisateur de voyages allemand dont une des agences est basée à Molenbeek-Saint-Jean.

Ce jeudi, l'organisateur United Fly Organisation (UFO) a annulé toutes ses liaisons par charter vers le Maroc et des villes comme Tanger, Al Hoceima, Casablanca... laissant sur le carreau des dizaines de familles.

Celles-ci avaient fait le choix d'UFO en raison des prix pratiqués, beaucoup moins chers que ceux des compagnies régulières. Du coup, hier en fin d'après-midi, plusieurs personnes se sont rendus dans l'un des commissariats de police de Molenbeek afin d'y déposer plainte.

"C'est la seule solution qui leur reste", déplorait Ahmed El Khannous, échevin du commerce à Molenbeek, qui a été contacté par plusieurs familles victimes de la mésaventure.

Si le préjudice subi est important, le mandataire penche pour une activité commerciale défaillante plutôt que pour une arnaque organisée. Il estime aussi à près de 700 le nombre de personnes ayant acquis un billet d'avion chez United Fly Organisation. "UFO est une entreprise qui a pignon sur rue, explique M. El Khannous. Ce ne sont pas des amateurs. Il semble juste que les associés, qui ont lancé leur activité depuis l'Allemagne, aient vu trop gros. Ils ont sous-estimés l'importance de leur commerce."

Incapables de suivre la demande, particulièrement élevée en ce début des vacances et auprès de la communauté belgo-marocaine, les gestionnaires d'UFO ont visiblement préféré ne pas prendre leur responsabilité. Quant aux passagers qui devaient voler à bord des appareils affrêtés par UFO, ils doivent désormais se débrouiller pour trouver rapidement une alternative. "Je dois maintenant, dans l'urgence, trouver un billet d'avion pour le Maroc pour ma soeur, nous expliquait mercredi soir Abdel (prénom d'emprunt). Cela ne va pas être facile en cette période de l'année." Abdel compte vivement sur la chance et les disponibilités encore restantes.

Ce jeudi, à Zaventem, d'autres seront mis sur le fait accompli lorsqu'ils apprendront que les avions affrêtés par UFO seront absents des terminaux.

Karim Fadoul
Source: La Dernière Heure