News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion
Economie
Kounouz Biladi: Premières indiscrétions
Et de trois pour Kounouz Biladi. Après les campagnes menées en janvier et avril, les trois tour-opérateurs sélectionnés en 2005 attaquent la période estivale. Ils ont baptisé cette promotion «juillet malin».
Pour rappel, les grandes lignes de l’offre 2007 ont été arrêtées en janvier dernier (cf. notre édition du 17 janvier www.leconomiste.com).
Le choix de la période n’est pas le fruit du hasard. En effet, une bonne partie de la clientèle marocaine ne prendrait pas son congé en août, puisque ramadan tombe cette année en septembre. La période couvrant juin et juillet sera donc la haute saison du tourisme estival interne.

Au départ, Holidays Service, Atlas Voyage et Express Voyage ont proposé chacun sa vision pour la promotion de l’été. Les trois TO se sont, ensuite, mis d’accord avec le ministère de tutelle et l’ONMT (Office national marocain du tourisme) sur une composition modèle.
Les grandes lignes de ce consensus seront respectées, mais chacune des trois agences de voyages présentera les packages à sa manière. En clair, les destinations mises en valeur et les formules dépendront des choix stratégiques de chacune. Côté tarifs, il n’y a quasiment aucune différence notable. Le plan d’attaque de Holidays Service cet été est résolument bien garni. Ses formules phares concernent des destinations classiques, à savoir Marrakech et Agadir. Un week-end à la ville ocre revient à 420 DH et une semaine à Agadir démarre à partir de 625 DH.
Toujours pour Holiday Service, les offres du week-end concernent l’ensemble des destinations touristiques aussi bien du nord que du sud (Essaouira, El Jadida, Ouarzazate, Fès, Tanger, Tétouan...). Les prix varient entre 360 et 580 DH. Pour une semaine, le client a le choix entre un circuit complet du grand sud, Essaouira ou Tanger, à des tarifs inférieurs à 1.700 DH par personne. Sans oublier, une offre de trois jours pour Dakhla.

Mais attention. Les caractéristiques techniques changent d’une formule à l’autre. Aussi, les tarifs diffèrent entre les périodes (juin et juillet) pour certaines formules.

Rien ne filtre encore sur la politique commerciale des deux autres agences de voyages. Mais le lancement officiel des trois offres est prévu dans le Salon du tourisme qui se tiendra les 8, 9 et 10 juin à Casablanca.

C’est grâce à «l’allotement» effectué auprès des hôtels que les agences décrochent des prix aussi bas. En début d’été, elles arrivent facilement à satisfaire la demande en capacité litière. Toutefois, les trois TO ont toujours du mal à satisfaire leur demande en billets d’avion, notamment auprès de la RAM.

Bilan
Résultats mitigés pour les deux premières campagnes Kounouz Biladi en 2007. La première, menée en janvier dernier, a connu un franc succès. Le concept a séduit beaucoup de clients. De plus, les places requises étaient disponibles dans les hôtels et les avions. En revanche, l’offre de printemps (avril/mai) n’était pas aussi satisfaisante. Et pour cause, l’engouement de la clientèle locale était relativement limité, d’une part. De l’autre, cette période coïncidait avec la haute saison des touristes étrangers. Du coup, les hôtels et les avions étaient surbookés.

Source: L'Economiste