News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion
Culture
Cinéma: Lakhmari meilleur metteur en scène à Taormina et Rotterdam
Après avoir été primé lors de la neuvième édition du festival du film arabe de Rotterdam, Noureddine Lakhmari récidive au festival international de cinéma de Taormina en Italie. Son film Casanegra, qui connaît un énorme succès, lui a permis de remporter les prix de meilleur metteur en scène dans ces deux festivals.
Cinéma: Lakhmari meilleur metteur en scène à Taormina et Rotterdam
Noureddine Lakhmari, safiot de naissance, avait quitté le Maroc pour la Norvège en 1986 pour faire des études de pharmacie comme le voulait sa mère. Arrivé en Scandinavie, il délaisse la science pour l’art, et se tourne vite vers le Cinéma. Après quelques courts métrages, Lakhmari réalisera finalement, son premier long métrage « Le Regard » en 2005. Deux années plus tard, il sort Casanegra, un film peignant le côté noir de la capitale économique du Maroc.

Ce film a value à son réalisateur marocain Noureddine Lakhmari le prix du meilleur metteur en scène attribué par le Jury du festival international de cinéma de Taormina en Italie qui s’est déroulé du 13 au 20 Juin. Le grand prix de cette édition 2009, le Taureau d’Or, est revenu à l’égyptien Magdy Ahmed Ali pour son succès Al Lail Tawil ( la longue nuit). Huit films au total avaient pris part au concours officiel de ce festival. Ils représentaient le Maroc, La Syrie, l’Egypte, La Turquie, La France et L’Espagne.

Le film Casanegra a également été primé aux Pays bas, à l'occasion festival du film arabe de Rotterdam. Noureddine Lakhmari, a été désigné par la même occasion, meilleur metteur en scène. La 9ème édition de ce festival avait vu la participation d’environ 60 longs métrages et s’est étalée sur 4 jours, du 10 au 14 juin.

Le film Casanegra, tourné en 2007, avait connu un succès sans précédent dans les salles marocaines. L’histoire de deux amis d’enfance qui vont mettre tout leur espoir, génie, et énergie pour monter un dernier coup afin de se tirer de leur misère. Une histoire qui met à nu leur humanité. Après ces deux distinctions, Noureddine Lakhmari a déclaré à la MAP que ces Prix témoignent de la mutation que connaît la production cinématographique marocaine aux plans quantitatif et qualitatif, ainsi qu'une reconnaissance de la valeur artistique des films réalisés par des Marocains. Il a rappelé le succès européen de Casanergra, puisqu'il a été distribué dans 11 pays européens, de même qu'il occupe la 3ème place au box-office néerlandais. Un vrai succès.

Rachid Nahli
Copyright Yabiladi.com