Culture
Yabiladi s'enrichi d'une nouvelle traduction française du Noble Coran
La traduction choisie est celle parue en 2007 chez Tawhid :
Le Noble Coran
Nouvelle traduction du sens de ses versets
Traduction de Mohammed Chiadmi.
Yabiladi s'enrichi d'une nouvelle traduction française du Noble Coran
Ce travail de traduction a duré pratiquement 15 années pendant lesquelles le professeur Mohammed Chiadmi s'est attelé à trouver les bonnes tournures afin d'être le plus fidèle au sens du noble Coran.

Un auteur érudit…
 
Mohammed Chiadmi est né en 1924, à El-jadida, au Maroc, au sein d’une famille composée à la fois d’oulémas et de mystiques. Il apprit très jeune le Coran. Il commença son initiation aux sciences islamiques parallèlement à ses études primaires, puis poursuivit durant ses études secondaires ; et cela, sous la direction de son père- le jurisconsulte Si Ismaïl Chiadmi-, son grand-père maternel –le cadi (juge) Abou Chouaïb al-Mabkhout-, le jurisconsulte Si Mohammed al-Hattab, le cadi Si-Bahboubi et le cadi Si Ahmed Zemmouri.
 
Titulaire d’une licence d’histoire-géographie, d’une licence en lettres et du diplôme de traduction délivré par l’Institut des Hautes Etudes de Rabat, en 1948, l’auteur fut nommé :
 
-Professeur dans différents lycées et y enseigna durant treize années ;
 
-Proviseur de lycée, durant cinq années ;
 
-Délégué du ministère de l’Education National, à Casablanca.
 
Il fut ensuite appelé au ministère pour y exercer les fonctions de chef de la recherche et de l’action pédagogique. Il fut nommé nommé chevalier de l’ordre des Palmes académiques, par le ministère français de l’Education Nationale, pour services rendus à la culture françaises (décret du 31 juillet 1970). Il occupa la fonction de directeur général de l’enseignement secondaire et technique jusqu’en 1971.
 
Ensuite, Mohammed Chiadmi occupa en même temps la fonction de directeur de cabinet du ministre de l’Education Nationale et celle de délégué permanent du Maroc au sein du comité consultatif pour l’éducation et l’enseignement dans le Maghreb Arabe.
 
En 1973, il fut nommé inspecteur général au ministère des Habous et des Affaires Islamiques.
 
De 1977 à 1984, nommé par Dahir, il occupa le poste de Secrétaire General du Parlement Marocain.

:: Consulter le Saint Coran en ligne sur Yabiladi.com

Une traduction reconnue…

"La présente traduction est une contribution importante, la formulation est travaillée, le sens préservé. L’étude est effectuée avec une rigueur et une fidélité qu’il faut saluer."
Pr Tarik Ramadan (Professeur en Philosophie-docteur ès lettres en islamologie-arabe)

"Il demeure indéniable que le traducteur a fourni un travail des plus sérieux et des plus difficiles. Le style est raffiné, la langue soutenue. Le travail a été approfondi par l’étude de plusieurs exégèses, notamment celles d’at-Tabarî et d’Ibn Khatir."
Shaykh Yusuf Ibram (Diplômé en sciences religieuses de l’université de Riyad et membre du conseil européen de la fatwa).

La rédaction
Copyright Yabiladi.com