Culture
Création de plusieurs centres culturels marocains à l'étranger
Le ministre délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l'étranger, Mohamed Ameur a annoncé, vendredi à Fès, la création prochaine de plusieurs centres culturels marocains en Europe, l'objectif étant de promouvoir l'enseignement de la langue et de la culture marocaines à l'étranger.
Création de plusieurs centres culturels marocains à l'étranger
Intervenant lors d'une réunion de deux groupes de l'Assemblée parlementaire méditerranéenne (APM), chargés du dialogue des cultures et des questions de migration (12-13 juin), M. Ameur a souligné que son département œuvre à la création, en partenariat avec les pays d'accueil, d'espaces culturels multidisciplinaires et polyvalents, visant à assurer le rayonnement culturel du Maroc à l'étranger, à travers l'organisation d'activités diverses.

Parmi les espaces culturels figure un centre maroco-flamand, qui sera inauguré au début de l'année prochaine, a-t-il précisé dans une allocution lue en son nom, ajoutant que d'autres espaces similaires verront également le jour, notamment en Espagne et en France.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué que le gouvernement accorde une grande importance à l'encadrement de la chose religieuse dans les milieux de la communauté marocaine à l'étranger, le but étant de répondre aux besoins pressants des MRE en matière de préservation de l'identité marocaine et de couper la voie aux groupes extrémistes.

Et de poursuivre que le Maroc vise également, à travers les multiples activités destinées aux MRE, à propager les valeurs religieuses et civilisationnelles fondées sur la tolérance, le dialogue et la cohabitation.

M. Ameur a fait remarquer que la politique du gouvernement dans ce domaine a été couronnée par la création du Conseil de la Communauté marocaine à l'Etranger, qui s'est fixé notamment pour objectif d'accompagner et promouvoir le processus d'intégration de la communauté marocaine dans les pays d'accueil, tout en préservant l'identité nationale marocaine.

"La promotion de l'enseignement de la culture marocaine et de la langue arabe aux membres de la communauté marocaine résidant à l'étranger figure parmi les priorités de la stratégie du gouvernement dans ce domaine", a souligné M. Ameur.

Initiée par la Chambre des Conseillers, cette rencontre de deux jours connaît la participation de représentants de plusieurs parlements de pays méditerranéens ou proches de la Méditerranée, notamment l'Albanie, la France, la Grèce, l'Italie, Malte, la Turquie, le Portugal, la Palestine et la Jordanie.

Sont également conviés à cette rencontre, les représentants de l'Union interparlementaire arabe (UIPA), du Conseil de l'Europe et de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

L'APM s'assigne pour mission de développer la coopération entre ses membres à travers la promotion du dialogue politique, de la compréhension, de la confiance, de la stabilité et du partenariat réel dans la région.

Source: MAP