Culture
Maroc - Ouarzazate une ville qui vit pour le 7e art
La ville du Sud marocain souhaiterait devenir, à l’instar de Bollywood en Inde, une des capitales du septième art. Pour ce faire, le pays va largement investir dans la localité.
Cela fait quarante-neuf ans que la ville accueille des tournages de cinéma. Et non des moindres : l’Othello d’Orson Welles, l’indémodable Lawrence d’Arabie et autres Astérix et Obelix, mission Cléopâtre plus récemment. Jumelée avec Los Angeles, elle est devenue l’une des localités les plus dynamiques de l’ensemble du bassin méditerranéen en la matière. Ouarzazate reçoit une dizaine de tournages par an mais souhaiterait en accueillir près d’une quarantaine à l’année d’ici 2016, et parvenir à multiplier par sept son chiffre d’affaires (27,3 millions d’euros annuels actuellement).

Mesures incitatives
Pour atteindre cet objectif, les autorités marocaines ont décidé d’investir 3,9 millions d’euros dans la modernisation des studios. Cet investissement devrait permettre à la localité de pouvoir répondre à plus de demandes, de proposer des services plus performants, également de diversifier ses activités. Par ailleurs, des mesures devraient être prises pour inciter les superproductions à venir sur place, notamment par une série de tarifications très attrayante.

Source : France Soir